Pourquoi la curiosité est essentielle à votre succès ?

La curiosité a bien pu tuer le chat, mais elle fait naître en nous des niveaux élevés de créativité.

Si j’avais la possibilité d’être la personne la plus intelligente de la planète, ou la plus curieuse, je choisirais sans hésiter cette seconde option. En fait, la curiosité a été jugée aussi importante que l’intelligence pour réussir et s’orienter dans notre monde de plus en plus complexe.

Cet instinct nous est venu naturellement quand nous étions enfants, quand la curiosité parcourait notre corps, explorant avec enthousiasme de nouvelles expériences.

Cependant, à mesure que nous vieillissons, nous perdons souvent ce sens de la nouveauté et de l’exploration. Nous avons tendance à favoriser la certitude, la sécurité et un moyen simple de donner un sens au monde. Ironiquement, ce n’est que lorsque nous devenons adultes que notre cerveau est suffisamment développé pour traiter de nouvelles découvertes et les transformer en idées et stratégies concrètes.

Afin d’éveiller de nouveaux niveaux de créativité en tant qu’adultes, nous devons retrouver notre curiosité enfantine. Nous devons observer, explorer, poser des questions et, encore une fois, nous aventurer dans l’inconnu.

Développer la curiosité est comme acquérir toute compétence ou habitude – cela requiert un entraînement réitéré. Selon Gilbert :

« Pour vivre une vie mue par la curiosité, il faut s’efforcer d’être vigilant dans la quête de ce qui attise la curiosité ». Son conseil est de suivre ce qui vous intéresse, même si cet intérêt paraît flou au premier abord.

N’oubliez jamais de poser des questions. Ne perdez jamais votre curiosité. Même une fois que celle-ci vous aura rendu plus savant et informé. Ne devenez jamais trop informé, afin de conserver votre optimisme naïf pour ces nouvelles découvertes qui attendent d’être faites.

Le savoir est bon marché, la curiosité n’a pas de prix

Google a rendu le savoir tout simplement inutile. Est-ce que vous vous souvenez de l’époque où vous deviez appeler votre ami obsédé par la musique pour qu’il vous aide à régler un débat sur la date de sortie d’une chanson ? Le savoir et les connaissances n’ont jamais eu moins de valeur, et par conséquent, cela a décuplé la valeur d’une curiosité intense, et d’une capacité à toujours poser les bonnes questions.

Mais ce n’est pas qu’une question d’internet. Le savoir a toujours eu moins de valeur que la curiosité. Henry Ford ne savait pas s’occuper de l’immense majorité des rouages de son entreprise, mais il pouvait compter sur son questionnement permanent pour l’amener à découvrir qui pouvait s’en charger. Einstein était réputé pour ignorer certaines informations de base, car il voulait libérer son esprit pour se pencher sur des questions nettement plus importantes, et sur son imagination.

Cultivez votre curiosité

Il est évident que certaines personnes sont nées plus curieuses que d’autres. Mais la curiosité se cultive.

L’école s’efforce de tuer la curiosité. D’ailleurs, elle est précisément conçue à cette fin. Elle détermine quelles sont les questions qui valent la peine d’être posées, elle oblige les enfants à y répondre sous peine d’être punis, et elle considère toutes les autres formes d’exploration comme étant du gâchis, de la distraction ou de la désobéissance. Elle récompense la récitation de questions aux réponses connues, et elle rejette les autres.

Une éducation formelle ne vous suffira pas. Vous allez devoir devenir spontanément curieux. Extirpez votre esprit du formatage scolaire, puis commencez à poser des questions.

Jeux de curiosité

Je joue à des jeux simples, comme par exemple tenter de calculer combien d’argent gagne, en une heure, le café dans lequel je suis installé. Essayez donc. Vous aussi, vous allez rapidement commencer à vous demander combien les propriétaires paient de loyer, de taxes, de salaires et de fournitures, et quels sont leurs bénéfices (ou leurs pertes) une fois tous les comptes faits. Ensuite, vous allez commencer à vous demander combien de temps ils pourraient tenir, à ce rythme. Et avant même de vous en apercevoir, vous aurez déjà commencé à envisager quels seraient les trois commerces les plus susceptibles de remplacer ce café une fois qu’il aura fait faillite.

N’intellectualisez pas trop l’apprentissage

Apprendre de nouvelles choses est bien plus simple et bien plus rapide que l’on veut bien le penser. Si elle se laisse porter par sa curiosité, une personne peut apprendre à une vitesse incroyable. Si elle se laisse influencer par un désir de prestige, de reconnaissance, ou par la sécurité de connaissances certifiées, alors l’apprentissage est difficile et douloureux, et n’a comme récompense qu’une médiocrité prévisible et stagnante. La croissance explosive provient de la curiosité, pas du savoir.

Soyez intéressé. Soyez curieux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *